Projet de crosse pour Notre-Dame de Paris Placide Poussièlgue-Rusand

Placide Poussièlgue-Rusand (1824-1889)

La famille Poussielgue est installée à La Valette depuis le milieu du XVIIe siècle. Le grand-père de l’orfèvre, Mathieu Poussielgue, marié à Benedetta Giappone, est capitaine du port et s’installe en France en 1800. Il a trois enfants dont Antoine-Jean-Baptiste-Joseph-Vincent, né le 15 mars 1797, père de l’orfèvre. Jean-Baptiste épouse, le 2 juin 1823, Marguerite Rusand, une des fille de l’imprimeur lyonnais Mathieu-Placide Rusand et se fait désormais appeler Poussielgue-Rusand.

Deux ans plus tard, son beau-père lui confie la gestion d’une succursale à Paris, 3 rue de l’Abbaye. En 1828, les locaux sont transférés 8 rue du Pot-de- Fer, dans le quartier Saint-Sulpice, près de l’orfèvre Choiselat-Gallien. Au décès de son épouse en 1833, il abandonne l’entreprise familiale à son frère Ange Poussielgue (faillite en 1853), pour se mettre à son compte. Ayant obtenu un brevet de libraire (7 octobre 1833), il fonde une « Librairie ecclésiastique et classique » incluant un rayon de vente d’orfèvrerie religieuse, 9 rue Hautefeuille.

Illustration: Projet de crosse pour Notre-Dame de Paris. Viollet-le-Duc. Mine de plomb rehaussé de gouache, 19 novembre 1867. MAP, inv. n° 43237.

À suivre : Claude Chéret

 

0. Bayeux, chanoine

BAYEUX

La cathédrale est placée sous le vocable de Notre-Dame. Les chanoines de la cathédrale portent en été, une mozette de moire de soie noire doublée et boutonnée de soie ponceau et prennent sur le bras l’aumusse de petit-gris; durant l’hiver, ils portent le manteau de drap noir bordé par-devant de deux bandes de velours cramoisi et un chaperon en forme de mozette à large capuchon, en petit-gris doublé d’hermine. La barrette est liserée d’un cordonnet de soie ponceau. La croix pectorale, accordée par bref le 6 avril 1900, est une croix latine aux branches chargées d’un médaillon quadrilobé figurant les saints Clément, Exupère, Regnobert et Léon-le-grand, au dos de chacun sont disposées de la même manière les armes de Léon XIII, de l’ancien chapitre de Lisieux, du chapitre de Bayeux et de Mgr Léon-Adolphe Amette. Le médaillon central, en mandorle, présente à l’avers une Vierge à l’enfant avec les mots CAPIT. INSIG. ECCL. + B. MARIAE BAIOC. et au revers saint Pierre debout avec les mots SANCTVS PETRVS. Elle est suspendue à un cordon tressé rouge. Elle est fabriquée par Louis Demarquet, puis par Noirot et par J. Brunet (1956). Les chanoines honoraires portent une mozette de moire de soie noire, doublée et boutonnée de soie violet français avec la croix pectorale suspendue à un cordon tressé violet. Les chapelains épiscopaux portent une mozette de laine noire doublée de sergé noir, boutonnée de soie violette avec un ruban de soie violette faisant le tour du col et du capuchon. • Les doyens portent une mozette en faille de soie noire doublée et boutonnée de soie verte. Les chapelains de la basilique de Lisieux portent la même mozette que les chanoines honoraires. Les chapelains de Notre-Dame de la Délivrande portent une mozette noire doublée et boutonnée de soie bleu clair.

(Berthod 1993, p. 38; Luis E., Trésors de la cathédrale de Bayeux, orfèvrerie, Lyon, Lieux-Dits, 2011)

Illustration: Chanoines de la cathédrale en costume de chœur d’hiver, chaperon de petit gris sur manteau de chœur en drap noir, vers 1980.

À suivre : Dijon

 

Marteau de l’Année sainte 1975 utilisé par Paul VI

MARTEAU

Cet instrument de maçonnerie est utilisé par le pontife pour la pose et la bénédiction d’une première pierre. Il est aussi employé par le pape et ses légats pour l’ouverture des portes saintes des basiliques majeures, lors de l’Année sainte.

(Cannata P., « Gli strumenti ceremoniali: martelli, cucchiare, macchine, mattoni », L’arte degli Anni santi, Roma, 1300-1875, Milan, 1984, p. 101-103)

Illustration : Marteau de l’Année sainte 1975 utilisé par Paul VI pour ouvrir la porte sainte de Saint-Pierre, le 24 décembre 1974. Bronze doré, Amerigo Tot. Cité du Vatican, Sacristie pontificale. Cliché Franco Marini.

À suivre : Pyxide